Logo cession affaire

Actualité sur les entreprises
- juridique


JURIDIQUE - 01/07/21
Transmission : les artisans demandent un cadre fiscal plus incitatif

La transmission reste une problématique clé pour les entreprises artisanales. Cette étape, trop souvent pas assez anticipée, va déterminer en grande partie la seconde vie du chef d’entreprise, qu’il parte en retraite ou qu’il opte pour une autre voie professionnelle. L’U2P (Union des entreprises de proximité) et ses organisations membres viennent d’organiser un débat sur le thème : « Faut-il encourager fiscalement la transmission d’entreprise ? ». Notons que ce débat est consultable sur le site lavoixdesartisans.fr.

Lire l'article
JURIDIQUE - 04/06/21
Sortie de crise : de nouvelles procédures judiciaires

Dans le cadre de son plan d’action sur l’accompagnement des entreprises en sortie de crise, le gouvernement a prévu différentes mesures à améliorer les procédures judiciaires pour les entreprises en difficulté.

Lire l'article
JURIDIQUE - 25/02/21
Reprise : ne pas négliger le pacte d’associés

QUELLE QUE SOIT LA TAILLE DE LA CIBLE, Y COMPRIS UNE TPE OU UNE AFFAIRE ARTISANALE, LA REPRISE PEUT S’EFFECTUER À PLUSIEURS REPRENEURS, QUI DEVIENNENT, DE FAIT, DES ASSOCIÉS. AFIN D’ANTICIPER LA CESSION DE TITRES PAR L’UN DES ASSOCIÉS, IL EST CONSEILLÉ DE CONCLURE UN PACTE D’ACTIONNAIRES, OU AUTREMENT DÉNOMMÉ, UN PACTE D’ASSOCIÉS. CETTE FICHE A NOTAMMENT ÉTÉ ÉLABORÉE AVEC DE NOMBREUX ÉLÉMENTS D’ANALYSE DE CHARLES MOUTTET, AVOCAT ASSOCIÉ AU SEIN DU CABINET MHM AVOCATS.

Lire l'article
JURIDIQUE - 11/08/20
Le build up : solution pour le repreneur qui a de l’ambition mais peu de moyens !

Nombre de repreneurs ont, dans leur première approche, des ambitions élevées mais qui ne se trouvent pas forcément en adéquation avec leur surface financière. Le piège assez classique étant d’obtenir un financement très tendu, d’acquérir une cible peut être importante mais pas forcément très saine ni bien structurée et de ne plus avoir ensuite les capacités financières pour investir afin de la développer. Mieux vaut alors miser sur le temps long, à savoir reprendre « petit », puis, au fil des années reprendre d’autres sociétés complémentaires par croissance externe. Il s’agit du build up.

Lire l'article