logo cession affaire

Un début d'année difficile pour l'artisanat du bâtiment



0

Sophie MENSIOR, le 15 Avril 2014



Avec un premier trimestre 2014 en repli de 2 %, l'artisanat du bâtiment affiche son 8ème trimestre consécutif de baisse, selon la dernière note de conjoncture de la Capeb.


L'activité de l'artisanat du bâtiment ne se redresse pas et poursuit sa baisse entamée il y a deux ans.Selon la Capeb (Confédération de l'artisanant et des petites entreprises du bâtiment), le premier trimestre 2014 est marqué par un recul de l'activité global de 2 %, celui-ci constituant le 8ème trimestre consécutif de baisse.

Le neuf et l'entretien -rénovation sont tous les deux concernés par le repli (respectivement -2,5 % et -1,5 %). Les travaux de  performance énergétique des logements (APEL) sont également affectés par ce mouvement de recul et stagnent après leur embellie de fin d'année. "Cependant, estime la Capeb, la mise en place du taux de à 5,5 % au lieu de 7 % devrait rapidement soutenir ce type de travaux en 2014".

Face à ces résultats négatifs, Patrick Liébus,  le président de la Capeb s'inquiète et réclame "des mesures concrètes pour soutenir durablement la demande de travaux". "Nous espérons que les annonces du premier ministre dans son discours de politique générale concernant la transition énergétique et la simplification des normes ne seront pas des promesses faites en vain".

Patrick Liébus a par ailleurs commenté les 50 mesures de simplification pour les entreprises. "Pour l'instant ce sont des promesses de don. Par exemple, nous n'avons pas de délai précis pour la simplification des fiches de paie. Pour les marchés publics, le projet n'est pas encore assez affiné. Nous proposons depuis des années le coffre-fort électronique, qui aurait simplifié l'accès des artisans à ces marchés".


Artisanat du bâtiment