logo cession affaire

Baromètre Fiducial : seulement 28 % des TPE déclarent une trésorerie positive



0

Cyril ANDRE, le 26 Mai 2015



Après un sursaut d’optimisme enregistré le trimestre dernier, les patrons de TPE retombent dans une certaine sinistrose. Aucune dynamique forte n’est perceptible. Pas moins de 71 % des dirigeants interrogés sont pessimistes sur le climat général des affaires en France. Le pessimisme est encore plus marqué chez les patrons du secteur du BTP (78 %) et chez les artisans (76 %). Toutefois, ils s’avouent un peu plus confiants concernant leur propre entreprise. Ils sont « seulement » 54 % à être pessimistes pour leur activité. Il s’agit là de l’un des principaux enseignements du 58ème Baromètre des TPE, réalisé par Fiducial et l’Ifop.

Cette morosité se nourrit notamment des mauvaises nouvelles sur le front de l’emploi. Certes 10 % des TPE ont recruté 1,5 personne en moyenne mais 7 % de ces dernières ont supprimé des emplois et le solde est négatif. Il s’agit même du 7ème trimestre consécutif de destructions d’emplois.

Un accès au financement toujours compliqué

L’indicateur de situation financière demeure fortement négatif sur le premier trimestre 2015 à – 21 points. Rappelons que cet indicateur de situation financière mesure le pourcentage des TPE constatant une amélioration de leur situation financière par différence du pourcentage de celles enregistrant une dégradation. Seulement 28 % des TPE déclarent une trésorerie positive et un tiers des dirigeants de ce type d’entreprise jugent leur situation financière préoccupante.

L’accès au financement demeure compliqué. En effet, 65 % des entreprises ayant effectué une demande de financement déclarent avoir subi au moins une mesure de durcissement de l’accès au crédit. Ce taux est de 7 points supérieur à celui du trimestre précédent et de 18 points par rapport à celui d’il y a 6 mois. « Mais plus inquiétant encore, la demande globale de crédits ne redémarre pas. Avec 15 % de TPE qui ont déposé un dossier de financement, nous atteignons à peine la moitié du nombre de demandes exprimées avant 2009. Depuis 7 ans maintenant, les TPE repoussent sans cesse leurs investissements », soulignent les auteurs de ce 58ème Baromètre des TPE.

Sans grande surprise, la confiance qu’accordent les dirigeants de TPE au gouvernement se trouve à un niveau très bas, à 22 %, soit un recul nouveau recul de 2 points par rapport au dernier trimestre 2014.

Etude