logo cession affaire

Une baisse d’activité d’ampleur



0

Cyril ANDRE, le 13 Décembre 2018



Les gilets jaunes et leur cortège de revendications illisibles et de violences ont déjà porté un coup très rude à l’économie française en général et au secteur du commerce et de l’artisanat en particulier. Il y aura, bien entendu, un impact négatif sur la transmission d’entreprise, notamment dans le monde artisanal. En effet, les cessions et les reprises d’entreprise se font nettement moins quand le climat économique et social est mauvais. La confiance dans l’environnement macroéconomique demeure fondamentale pour les cédants comme pour les repreneurs.

Dans ce cadre, Procos, la fédération du commerce spécialisé, vient de livrer quelques éléments chiffrés qui illustrent tristement les conséquences des actions des gilets jaunes. « Après quatre weekends marqués par des baisses de chiffre d’affaires de - 25 à – 40 %, Procos constate une baisse globale de l’activité de -6,75 % en novembre à surface égale », souligne la fédération dans un communiqué.

Une « task force » à Bercy

Il faut souligner que la baisse d’activité résultant des actions des gilets jaunes a pu être, partiellement amortie par le Black Friday, qui s’est traduit dans certains réseaux par une semaine pleine d’opérations commerciales. A fin novembre, et depuis le début de l’année 2018, l’activité affiche un recul de 3 %. Le mois de décembre, qui s’annonce catastrophique à cause des gilets jaunes, ne va certainement pas contribuer à améliorer cette situation préoccupante.

Suite, notamment, aux demandes de Procos, une « task force » a été mise en place à la Direction générale des entreprises (à Bercy) afin de simplifier et de fluidifier les démarches des enseignes et des commerçants auprès de l’administration fiscale et de l’Urssaf afin d’obtenir les décalages de règlements nécessaires et une mise en œuvre opérationnelle et efficace des mesures annoncées par le ministre de l’Économie en s’appuyant sur des relais régionaux.