logo cession affaire

Travailleurs détachés : La Capeb veut un durcissement des textes



0

Cyril ANDRE, le 04 Avril 2019



La Capeb se lance également dans la campagne des élections européennes qui auront lieu le 26 mai. Pour Patick Liebus, son président, deux grandes priorités se doivent d’être respectées : d’une part, le respect absolu d’une concurrence saine et loyale entre entreprises du secteur ; d’autre part, respect par le législateur européen des très petites entreprises en appliquant réellement le principe du « small business act ».

« Le travail détaché reste une priorité pour nos entreprises à l’aube de cette nouvelle mandature européenne. La réforme de la directive sur le travail détaché de 2018 ne va pas assez loin, même si des progrès ont été réalisés », assure le président du syndicat représentant les artisans du bâtiment.

Comme ce dernier le précise, la Capeb entend continuer le combat pour enrayer le fléau auquel sont confrontées les entreprises artisanales du bâtiment face aux contournements toujours plus nombreux. Le syndicat patronal demande, notamment, que la durée du détachement soit réduite pour le secteur du bâtiment et que soit respectés, en matière salariale, les minimums légaux du pays d’accueil. Par ailleurs, le salaire devra intégrer toutes les primes et indemnités, comme le 13e mois.

Pour la Capeb, l’un des objectifs est de renforcer les dispositions qui ne sont pas assez contraignantes dans la directive détachement tout comme dans le projet de réforme de règlement de coordination des systèmes de sécurité sociale.