logo cession affaire

TPE / PME : situation dégradée après le rebond estival



0

Cyril ANDRE, le 16 Novembre 2020



La dixième édition du baromètre trimestriel Bpifrance Le Lab / Rexecode sur la trésorerie et l’investissement des TPE et PME se révèle particulièrement enrichissant en cette période de second confinement. Soulignons que les dirigeants ont été interrogés à la fin du mois d’octobre. Il apparaît clairement que les chefs d’entreprise voient leurs perspectives se dégrader, mais de façon bien moins prégnante qu’au printemps.

La situation des trésoreries des TPE et PME se dégrade légèrement cet automne, après un redressement assez net durant la période estivale. Le solde d’opinion ressort à – 13, à comparer au -37 enregistré fin avril. 50 % des dirigeants interrogés estiment que le niveau de trésorerie de leur entreprise est suffisant pour pouvoir surmonter la crise. Ce qui veut dire aussi que la moitié pensent le contraire ! Ce qui reste une proportion importante. En avril, ils n’étaient que 30 % à estimer avoir un niveau de trésorerie suffisant.

Le trend est similaire concernant l’investissement. En effet, les intentions d’investissement des TPE et des PME ont replongé sur ce 4e trimestre après un net regain le trimestre précédent. Seuls 41 % des dirigeants comptent encore investir cette année contre 53 % un an plus tôt. Près de la moitié, des chefs d’entreprise assurent réduire le volume de leurs investissements en 2020 par rapport à l’année précédente.

Seulement 43 % des TPE et des PME envisagent désormais un retour rapide de leur activité à la normale ; elles étaient encore 50 % le trimestre précédent. La baisse est assez sensible. Par ailleurs, ce sont les perspectives de demande dégradées qui constituent le principal frein à la croissance pour une majorité de dirigeants.