logo cession affaire

Réforme des retraites : l’U2P demande des garanties



0

Cyril ANDRE, le 06 Septembre 2019



Dans la grande concertation sociale encadrant le projet de réforme des retraites, l’U2P vient de faire part à Matignon de son appréciation et de ses suggestions. De façon générale, le syndicat qui représente quelque 2,8 millions d’entreprises dans les secteurs de l’artisanat, du commerce de proximité et des professions libérales, n’est pas opposé par principe à une réforme des régimes de retraite à condition que soit bien prise en compte la spécificité des travailleurs indépendants.

L’U2P demande que les travailleurs indépendants, du fait de la réforme, n’aient à subir ni un accroissement réel de sa contribution retraite, ni une réduction de son niveau de pension. En d’autres termes, la neutralité financière de la réforme devra être garantie.

De façon très concrète, l’U2P explique que la fixation à 3 plafonds annuels de la sécurité sociale (PASS) du plafond de revenus soumis à cotisation est inacceptable pour les chefs d’entreprise de proximité. Pour les travailleurs indépendants, le syndicat patronal demande que ce plafond soit établi au maximum à 1,5 PASS, soit l’équivalent de 60 000 euros par an.

Une représentation spécifique des travailleurs indépendants

L’U2P demande également que la possibilité pour les travailleurs indépendants ayant réalisé une carrière longue de partir à la retraite de manière anticipée soit préservée dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui, à savoir sans décote.

Le syndicat demande aussi que la gouvernance du nouveau régime soit confiée aux partenaires sociaux avec une représentation spécifique des travailleurs indépendants au sein du conseil d’administration.

Enfin, l’U2P précise dans un communiqué partager la position du Haut-commissaire en faveur du principe « même métier, même cotisation », et ce, quel que soit le régime fiscal et social de l’entrepreneur.