logo cession affaire

Quelle méthode utiliser pour l’évaluation d’une PME ?



0

Cyril ANDRE, le 22 Mars 2016



Quels que soient le type et la taille de l’entreprise à céder, l’évaluation de cette dernière est une étape cruciale dans le processus de vente. Les repreneurs de TPE et de PME sont parfois un peu perplexes devant la multitude des méthodes d’évaluation.
Le cabinet d’audit Crowe Horwath HAF Audit & Conseil vient de publier une étude dressant le bilan des méthodes d’évaluation retenues par les experts indépendants depuis 2001. Cette étude porte certes sur les grandes entreprises mais certaines des méthodes évoquées sont également utilisées pour l’évaluation d’entreprises plus petites, en particulier dans le cadre d’une opération de reprise.

La DCF reste très utilisée

Il ressort de cette étude, portant sur 190 opérations, que sur huit méthodes d’évaluation utilisées, trois d’entre elles se détachent clairement : la référence au cours de bourse, la méthode des comparables boursiers et la méthode de l’actualisation des flux de trésorerie. Cette dernière méthode (ou DCF) est utilisée dans 85 % des cas. Elle prend notamment en compte les perspectives d’activité de l’entreprise.

A l’inverse, certaines méthodes sont de moins en moins utilisées. Ainsi celles qui ne reflètent que la valeur patrimoniale de l’entreprise, comme la méthode de l’actif net réévalué ou celle de l’actif net comptable, ne sont plus utilisées que dans 30 % des cas « faute de négliger les perspectives futures de la société. L’étude souligne également, qu’aujourd’hui, les experts indépendants utilisent en moyenne 4 méthodes pour une même évaluation.

Evaluation