logo cession affaire

Petites entreprises : les tops et les flops en 2008



0

Sophie MENSIOR, le 04 Mai 2009



Quels sont les "tops" et les "flops" des petites entreprises de l'artisanat, du commerce et des services en 2008 ? C'est le thème de l'enquête exclusive de la FCGA (Fédération des centres de gestion agréés) réalisée en partenariat avec le groupe Banque Populaire.
Premier constat : toutes activités confondues en 2008, le chiffre d'affaires des petites entreprises, enregistre une faible progression de 0,6 %. Par rapport à 2007 (+3 %), le taux d'accroissement de l'activité des TPE est en recul : -2,4 %.
Sur les 12 secteurs analysés dans le cadre de cette étude, 6 sont en regression et 3 connaissent une hausse d'activité inférieure à 1 %. Seul l'artisanat du bâtiment réalise une croissance significative : +4,4 %.

Parmi les tops, en haut du podium
: les entreprises de travaux publics (+8,7 %), qui ont retrouvé le chemin de la croissance après une année décevante en 2007. En deuxième position : les plombiers chauffagistes avec +7,7 %, et en troisième place : les électriciens avec +5,9 %.
Les autres professions, dont le CA est en hausse par rapport à 2007 : les crémiers-fromagers (+2,4 %), les entreprises de vente  et réparation automobile (+2,3 %), les tabacs journaux et jeux (+2 %), les bouchers charcutiers (+2,1 %), les prothésistes dentaires (+1,4 %), l'alimentation générale (+1,5 %)
Dans le rouge en 2008 : les agences immobilières, qui ont vu leur activité s'effondrer avec -14,6 %, les magasins de bricolage (-9,6 %), les commerces de vaisselle-verrerie-faïence (-8,4 %), les carreleurs (-3,8 %), les transporteurs de marchandises (+0,1 %). Un mauvais score aussi pour les commerces de vêtements enfants (-0,9 % en 2008 contre +8,4 % en 2007). 

La présidente de la FCGA, Christiane Company a commenté ainsi les résultats de cette enquête : "Contrairement aux grosses structures, lourdes, figées dans des processus normalisés, les petites entreprises s'adaptent rapidement aux changements qui affectent leur environnement. Cette forte réactivité leur permet d'éviter le pire et d'amortir les chocs..."

 

indicateurs