logo cession affaire

Les patrons de TPE demeurent pessimistes



0

Cyril ANDRE, le 12 Mai 2016



En dépit de quelques timides signaux plutôt positifs concernant l’économie français, les dirigeants de TPE n’ont toujours pas retrouvé le moral, loin s’en faut. Ainsi, et selon le dernier baromètre trimestriel Fiducial Ifop, ils sont 81 % à se déclarer pessimistes sur le climat général des affaires en France, soit une progression de 10 points en 9 mois. Sans doute plus inquiétant, les patrons de TPE interrogés sont 34 % à juger la situation financière de leur entreprise préoccupante, soit une augmentation de 8 points depuis octobre 2015.

Les dirigeants de TPE se montrent particulièrement sévères au sujet sur le projet de loi Travail dit loi El Khomri. Il est aussi vrai que 71 % d’entre eux déclarent mal le connaître dont 29 % très mal. Seuls 12 % des patrons de TPE voient comme une bonne mesure l’autorisation du licenciement économique sur la base des difficultés du groupe uniquement en France. Pas plus de 8 % estiment que le plafonnement des indemnités prud’homales est une bonne réforme.

Par ailleurs, 37 % des dirigeants interrogés pensent tout de même que la future loi sera à même de générer des créations d’emplois ; 31 % d’entre eux estiment qu’elle va inciter les dirigeants de TPE à embaucher. Toutefois, ils sont pas moins de 53 % à penser que cette loi va accroître la précarité des salariés.

« Les CDD représentent plus de la moitié des embauches des TPE. Alors, pourquoi leur imposer des charges supplémentaires, quand de nombreux CDD se transforment en CDI après que les entreprises aient pu apprécier la viabilité du poste et la compétence de leur salarié ? », s’interroge Jean-Marc Jaumouillé, directeur des techniques professionnelles de Fiducial.

conjoncture