logo cession affaire

Les mises en garde de la Capeb



0

Cyril ANDRE, le 14 Juin 2019



La Capeb n’a pas manqué de réagir au discours de politique générale du Premier ministre. Le syndicat patronal représentant les entreprises artisanales du bâtiment salue avant tout « l’ambition écologique du gouvernement ». Ainsi, Patrick Liébus, président de la Capeb, explique : « Les intentions sont louables, notamment l’ambition écologique prônée par le gouvernement. Nous restons cependant en alerte concernant la remise à plat des aides à la rénovation énergétique des bâtiments ».

La Capeb assure qu’elle demeurera vigilante à ce que les mesures appliquées, dans le cadre de la simplification des aides à la rénovation énergétique, ne soient pas plus restrictives, notamment pour le CITE. Il est vrai que la CITE s’est vue déjà notablement réduite l’an dernier en passant de 1,6 milliard à 800 millions d’euros. Pour la Capeb, toute réduction supplémentaire serait inacceptable. Dans le même ordre d’idée, la Capeb rappelle son opposition à restreindre le CITE à certains ménages modestes.

Par ailleurs, la Capeb rappelle son opposition à la suppression de l’exonération de la TICPE dont bénéficient les entreprises artisanales pour l’achat de leur gazole non routier et demande que cette mesure soit différée.

La Capeb assure que supprimer l’abattement pour frais professionnels dont bénéficie le secteur du bâtiment reviendrait à faire porter au seul secteur du BTP 50 % des 5 milliards d’économies recherchés par le gouvernement.