logo cession affaire

Les entrepreneures préfèrent l’autofinancement



0

Cyril ANDRE, le 08 Octobre 2019



La tendance se confirme d’année en année, toujours plus de femmes créent leur entreprise et reprennent des sociétés. Toutefois, elles connaissent certains freins par rapport à la gent masculine. « L’Observatoire BNP Paribas de l’entrepreneuriat au féminin » fait un état des lieux sur différentes problématiques en reprise, en création, mais aussi concernant le financement.

L’étude nous apprend qu’elles sont 37 % à avoir opté pour la création ou pour la reprise afin de se sentir plus autonomes. Pour la très grande majorité de ces dernières, elles dirigent une entreprise pour la première fois.

Cet observatoire met en évidence quelques freins spécifiques à l’entrepreneuriat féminin. L’une des principales différences entre hommes et femmes vient de la confiance en soi. En effet, 18 % des femmes assurent en manquer, alors que c’est le cas que pour 6 % des hommes. Par contre, il n’y a pas d’écarts significatifs entre les deux sexes sur les sujets suivants : 36 % des entrepreneures et des entrepreneurs ont peur de générer un revenu qu’insuffisant et 25 % craignent un échec financier pour leur entreprise.

Une caractéristique propre aux femmes se retrouve dans le domaine du financement. Une majorité d’entre elles privilégient l’autofinancement, ce qui peut, dans certains cas, conduire à revoir à la baisse le dimensionnement d’un projet. Mais il faut noter une progression quant au recours au financement bancaire. Elles étaient 19 % depuis le début de 2019 à y avoir eu recours contre seulement 10 % un an plus tôt.