logo cession affaire

Les artisans du bâtiment dans l’expectative pour 2019



0

Cyril ANDRE, le 28 Janvier 2019



La Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) ne fait preuve d’un optimisme béat  pour ses prévisions d’activité 2019. Loin s’en faut. «  Pour 2019, les perspectives sont plus que mesurées : en effet, un nouveau ralentissement de l’activité se profile dans le neuf. Le contexte réglementaire et le climat actuel, ne peuvent que confirmer notre inquiétude pour l’activité de cette nouvelle année », estime Patrick Liébus, président de la Capeb.
Cette analyse s’appuie aussi sur le bilan du quatrième trimestre 2018, certes en croissance, mais plus faible qu’en début d’année. En effet, l’activité de l’artisanat du bâtiment enregistre une hausse de 2,5 % en volume en 2018 (de même qu’en 2017), mais avec un ralentissement en fin d’année. La croissance passant ainsi de 3,5 % au 2e trimestre à 2% au 4e trimestre.

Ralentissement du nombre de permis de construire

Dans le neuf, l’activité a connu une hausse de 4 % sur ce 4e trimestre 2018, à comparer aux 7,5 % sur la même période de l’année précédente. « Les tendances laissent présager un ralentissement de l’activité en 2019 avec un nombre de permis de construire déposés en novembre 2018 (sur 12 mois cumulés) en baisse significative de 5,2 % et un nombre de logements commencés en baisse de 0,6 % », précise la Capeb dans un communiqué.
Si le neuf se porte relativement bien, c’est moins vrai de l’ancien avec une activité en entretien-amélioration qui décélère et affiche une légère croissance de 1 % sur ce  semestre 2018. Les travaux d’amélioration de performance énergétique du logement connaissent un mouvement de ralentissement de leur croissance.
Par ailleurs, notons que 22 % des entreprises font état de besoins de trésorerie, mais 67 % d’entre elles déclarent un besoin en hausse, par rapport à l’année précédente, et supérieur à 10 000 euros.