logo cession affaire

Légère hausse des défaillances en 2015



0

Cyril ANDRE, le 20 Janvier 2016



Le bilan annuel des défaillances d’entreprises en France sur l’ensemble de l’année 2015, réalisé par Altares, n’est pas bon. Le nombre total de défaillances d’entreprise a augmenté par rapport à 2014 mais, le nombre d’emplois impactés est, pour sa part, en repli.
Les tribunaux ont prononcé 63 081 jugements l’an passé, soit une progression de 0,8 % par rapport à 2014. Il s’agit de 1 533 procédures de sauvegarde ( - 5,4 %), 18 370 redressements judiciaires (+ 1,5 %) et 43 178 liquidations judiciaires directes (+0,7 %). Le dernier trimestre 2015 voit une augmentation de 1,6 % de la sinistralité par rapport à la même période de l’année précédente.

Les TPE sont plus fragiles

Comme le souligne Altares, les difficultés se sont principalement concentrées sur les petites entreprises et plus particulièrement sur celles à destination du particulier comme la restauration et le commerce de détail. Notons toutefois que les quelque 63 000 procédures collectives engagées en 2015 menacent 235 000 emplois directs, soit 10 000 de moins que l’année précédente.

Le taux de liquidation judiciaire direct reste élevé. Ainsi, plus de 68 % des entreprises sous procédure se sont présentée devant le tribunal de commerce très tardivement et dans une situation financière trop critique pour qu’un administrateur tente un redressement. Les trois quarts de ces liquidations directes concernent des TPE de moins de 3 salariés.
La taille préserve de la faillite définitive. Ainsi, la liquidation est la solution majoritairement retenue jusqu’à 20 salariés puis recule progressivement jusqu’à concerner moins d’une société sur cinq à partir d’un effectif de 100 collaborateurs.

Statistiques