logo cession affaire

Le RSI supprimé, les artisans respirent...



0

Cyril ANDRE, le 06 Septembre 2017



Enfin ! C’est bien le vocable qui revient chez bon nombre d’artisans, de commerçants et autres professionnels libéraux. Enfin, la fin du RSI a été annoncée par le Premier ministre. Ce régime social des indépendants a été synonyme de cauchemars, sueurs froides et autre crise de nerf pour ses bénéficiaires. Les témoignages sur les erreurs, gabegies, incompétences, bugs informatiques propres à ce système géré par le privé sont légion. Tout cela, et fort heureusement sera bientôt de l’histoire ancienne.

Le 5 septembre, Edouard Philippe a précisé son programme en faveur des travailleurs indépendants dont le point d’orgue est donc la suppression du RSI. Le régime tant décrié sera bien supprimé à partir du 1er janvier 2018, avec toutefois une période transitoire de deux ans afin d’intégrer les quelque 6,6 millions de bénéficiaires au régime général. Il s’agit d’actifs, de retraités et leur famille. Les différentes prestations de ce régime comme la retraite et l’assurance maladie seront transférées, notamment, à l’Urssaf et à la CPAM.

Autre mesure d’importance pour les artisans et autres indépendants, les baisses sur deux types de cotisations. D’une part, une baisse de 2,15 points sur les cotisations famille, ce qui va effacer l’effet de l’augmentation de la CSG ; d’autre part, une baisse sur les cotisations maladie qui devrait, selon Matignon, générer un gain de pouvoir d’achat pour les indépendants dont les revenus annuels n’excèdent pas 43 000 euros par an, soit 75 %de ces derniers. Le coût pour l’Etat de ces deux baisses est évalué à 200 millions d’euros. Notons, et sans surprise, que l’U2P s’est félicitée de ces annonces.