logo cession affaire

Le crowdfunding aussi pour les artisans et les TPE



0

Cyril ANDRE, le 09 Décembre 2015



Le crowdfunding est désormais une formule éprouvée de financement qui a fait les preuves de son efficacité depuis plus de 5 ans en France. A l'origine plutôt destiné au financement de projet culturel, le crowdfunding permet aujourd'hui de financer, du moi


Cet article est une synthèse ; retrouvez l’intégralité de l’analyse de Michel Gire dans la fiche conseil sur le crowdfunding.

De nombreux secteurs d'activité sont concernés par ce nouveau modèle. Encore faut-il connaître les clés de succès d'une campagne.

1 - Avant de lancer la collecte


Campagne de crowdfunding : à quel moment se lancer ?
Une campagne de crowdfunding ne s'improvise pas : il s'agit dans un premier temps de s'assurer que le concept de votre projet soit réellement abouti afin d'être accepté par la plateforme puis d'avoir une chance de convaincre la « foule ».
Pour être sûr(e) d'atteindre votre objectif de collecte, il s'agit par ailleurs de pouvoir mobiliser vos communautés à des moments propices. En général, les pics de contributions sont concentrés en tout début de collecte grâce aux retombées du lancement, et juste avant la clôture avec l'effet d'urgence. Si votre collecte chevauche une période de vacances scolaires par exemple, faites en sorte que celle-ci tombe au milieu de votre créneau de collecte.
A savoir également : les plateformes imposent une durée maximum - 2 mois en général.

Choisir sa plateforme
Don simple, don contre don, mécénat participatif, equity crowdfunding (financement participatif en fonds propres), prêts solidaires et rémunérés ; plateformes généralistes, sectorisées et/ou dédiées à une forme juridique ou un cycle de vie spécifique de l'entreprise... L'écosystème du crowdfunding est un univers qui compte une myriade de galaxies où se côtoient des communautés d'intérêt différentes. Prendre le temps de choisir la bonne plateforme est crucial afin d'éviter les déconvenues. Parmi les questions à se poser avant de s'orienter vers une plateforme : cohérence avec la nature de mon initiative ;  le système de transaction proposé est-il adapté à mon activité ? Performance sur les plateformes : sur quelle plateforme le taux de financement des projets dans ma catégorie est-il le meilleur ?

Quel montant de collecte ?
Attention : les financeurs qui décident de soutenir votre projet parmi la myriade de créations et d'initiatives qui leur sont proposées attendront probablement avec beaucoup d'intérêt sa mise en œuvre concrète : il s'agit donc d'aller jusqu'au bout en cas de collecte réussie ; il en va de votre crédibilité présente et future.
Ne sous-estimez donc pas le montant de vos dépenses. Inversement, évitez de gonfler votre besoin de financement si vous souhaitez atteindre votre objectif, car les plateformes fonctionnent sur le principe du « tout ou rien » : les fonds ne vous seront pas versés en cas d'objectif partiellement atteint.

Quelles contreparties choisir ?
Sur les plateformes de don contre don - de loin la solution de levée de fonds la plus répandue dans le secteur -, la contribution moyenne par personne est d'environ 50 euros.
Mais ne passez pas à côté des petits comme des grands contributeurs potentiels : prévoyez des paliers de contribution (par exemple 5€ - 20€ - 50€ - 75€ - 150€) avec des contreparties à la hauteur du montant engagé.
Ces dernières doivent être originales et en rapport étroit avec votre projet, pour créer le lien qui actionnera l'effet « coup de cœur » ! N'hésitez pas à créer le sentiment d'exclusivité grâce à des projections privées, des éditions limitées et/ou personnalisées, une rencontre avec l'équipe voire  la co-création d'une partie du projet.

Comment présenter son projet ?
Plus la présentation de votre projet sera incisive, axée sur l'humain et la transparence, plus vous maximiserez son attractivité. Jouez sur la proximité en racontant votre « histoire », celle du projet et des hommes et femmes qui en sont à l'origine. N'hésitez pas à enrichir le tout grâce à des médias riches : photos, vidéos courtes de présentation - toujours de bonne qualité. Vous pouvez également créer une bannière ou un logo autour de votre projet, à décliner dans toutes vos communications, afin de créer un univers auquel vos contributeurs pourront adhérer. Enfin, explicitez dans le détail les besoins liés à la concrétisation de votre initiative, les financements déjà obtenus et la raison d'être de votre collecte !


2-  Pendant la collecte


Mobiliser sa communauté
Commencez par mobiliser vos proches. Si vos amis et vos contacts privilégiés ne vous soutiennent pas, pourquoi un inconnu vous soutiendrait- il ? C'est en motivant votre premier cercle que le deuxième (les connaissances de vos proches) se mobilisera et c'est le buzz que créera le deuxième qui créera le troisième cercle (la « foule » qui partage vos centres d'intérêt).

Comment et où communiquer ?
Votre page projet sur la plateforme de votre choix est votre vitrine : à vous de générer du trafic de visiteurs. Pour ce faire, le digital sera probablement au cœur de votre stratégie de communication. Emailings, création d'une page Facebook dédiée à partager avec tous vos amis, promotion sur votre site internet ou un blog dédié... Les moyens sont nombreux pour faire parler de votre projet.

Financement