logo cession affaire

L'artisanat : un secteur qui reste attractif malgré la crise



0

Sophie MENSIOR, le 16 Janvier 2015



Le tissu d'entreprises artisanales est en progression depuis l'année 2000 et atteint 1,1 million en 2013. Il est cependant impacté par la crise économique, avec des pertes d'emplois dans le bâtiment et l'industrie manufacturière.


Ceux qui pariaient sur le déclin de ce secteur en sont pour leurs frais : depuis 2 000, le nombre d'entreprises artisanales a augmenté sans discontinuer (+ 240 000 entreprises). Ce sont surtout  les entreprises du secteur du BTP (travaux d'isolation thermique, construction bois) et des services (soin à la personne, services de nettoyage, transports) qui ont alimenté la croissance du nombre d'entreprises et des emplois des années 2000 à 2010.

En 2013, l'artisanat compte 1,1 million d'entreprises, emploie 2,7 millions d'actifs  et pèse 10,7 % de la valeur ajoutée du secteur marchand. Tel est le paysage brossé par l'Institut supérieur des métiers (ISM), centre national d'études et des ressources sur l'artisanat, qui vient de publier le Tableau économique de l'artisanat.

L'artisanat est constitué à 96 % d'unités de moins de 10 salariés (dont 60 % sans salarié). Sa capacité à générer des petites entreprises n'en n'est pas moins importante puisque plus de 55 000 entreprises artisanales ont plus de 10 salariés, soit 37 % des entreprises de 10 à 19 salariés du secteur marchand.

Le développement du tissu économique artisanal est du principalement à l'augmentation du nombre de création d'entreprises, qui sont passées d'un flux annuel de 60 000 en 2000, à 92 000 en 2008 et, suite à la création du régime de l'auto-entrepreneur, 173 000 en 2013.

Signe de cette attractivité des métiers de l'artisanat : la diversification des profils d'entrepreneurs. Les dirigeants sont de plus en plus diplômés (un quart de l'enseignement supérieur). 21 % des projets sont portés par des femmes, 21 % également par des seniors-entrepreneurs de plus de 50 ans.

L' industrie manufacturière la plus fragilisée
Les secteurs de l'imprimerie, de la fabrication de meubles, de la fabrication de machines et équipements sont les plus touchés. Si le nombre d'entreprises est globalement stable, l'artisanat de fabrication a perdu un quart de ses emplois salariés entre 2 000 et 2013. Autrement dit,  les entreprises sont de plus en plus unipersonnelles et peinent à grandir.

113 000 emplois salariés ont été perdus depuis 2009, principalement dans le BTP (71 000) et les activités de fabrication (42 000). Le nombre d'entreprises de 1 à 9 salariés recule même pour la troisième année consécutive.


Artisanat