logo cession affaire

L’activité des TPE en très légère baisse



0

Cyril ANDRE, le 21 Novembre 2019



Selon l’observatoire de la petite entreprise FCGA (Fédération des centres de gestion agréés) pour le 2ème trimestre 2019, il apparaît que, globalement, l’activité des TPE résiste au ralentissement de la consommation des ménages. Plus précisément, l’indice d’activité des petites entreprises fléchit légèrement sur le second trimestre de cette année de 0,4 %, après un repli de 0,2 % lors du trimestre précédent.

Bien évidemment, la situation diffère selon les secteurs d’activité. Si l’activité baisse de 2,3 % dans le bâtiment et de 1 % pour l’équipement de la maison et de la personne, elle progresse dans les autres secteurs. A titre d’exemple, la hausse est de 2,8 % dans l’alimentaire, de 0,6 % dans les services et, également, de 0,6 % dans les commerces et services.

Ce sont les entreprises spécialisées dans la création et l’entretien de parcs et jardins qui enregistrent la plus forte hausse d’activité, tous secteurs confondus au deuxième trimestre 2019 avec une progression de 3,5 %. Parmi les chutes d’activité les plus spectaculaires, notons les détaillants de chaussures ( - 8,1 %), les magasins de prêt-à-porter (-0,5 %) ou encore les boutiques de vêtements pour enfants (- 4,1 %). Pour ces trois dernières activités, la baisse s’explique essentiellement par une météo défavorable, les mouvements sociaux ainsi qu’un budget vestimentaire de plus en plus serré.

« Il faut souligner l’envol du commerce alimentaire de détail. C’est un modèle qui résiste, ce qui n’est pas le cas des autres formes de distributions qui souffrent », estime Stéphane Layani, président du marché international de Rungis.