logo cession affaire

L'accès des PME au financement bancaire s'améliore



0

Sophie MENSIOR, le 21 Octobre 2014



Alors que la demande de nouveaux crédits de la part des PME reste stable, l'accès au financement bancaire s'améliore. Tel est le constat de l'enquête trimestrielle de la Banque de France auprès des entreprises sur leur accès au crédit.


L'accès des PME au financement s'améliore au troisième trimestre 2014, selon l'enquêtre trimestrielle de la Banque de France auprès des entreprises sur leur accès au crédit. Enquête qui repose sur un échantillon de 3 500 PME (10-249 salariés)  et 400 ETI (250 -4 999 salariés)."L'évolution des crédits au sein de la zone euro s'est légèrement améliorée récemment et la France se situe en tête du peloton des grands pays européens", commente Jacques Fournier, directeur général des statistiques à la Banque de France.

Ce qu'il ressort de l'enquête  :

- Au cours du troisième trimestre, la demande de nouveaux crédits de la part des PME (hors TPE) est stable, pour les crédits de trésorerie comme pour les crédits d'investissement.

-L'accès au crédit de trésorerie des PME progresse par rapport au deuxième trimestre : 77 % d'entre elles obtiennent totalement ou en grande partie les crédits demandés, après 71 % au deuxième trimestre. Quant à l'accès au crédit d'investissement, il est encore plus élévé qu'au trimestre précédent : 92 % des PME obtiennent (en totalité ou à plus de 75 %) les financements souhaités après 89 %.

Depuis la mise en place d'un partenariat avec la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) en 2013, la Banque de France analyse également l'accès au crédit des TPE (Très petites entreprises : 0-9 salariés). La demande de financement de la part de cette catégorie d'entreprise est stable, que ce soit pour les crédits de trésorerie comme pour les crédits d'investissement. La première estimation statistique de l'accès des TPE aux crédits de trésorerie suggère que celui-ci se situerait un cran en dessous de celui des PME. L'obtention de crédits d'investissement resterait également en-deça de celle des PME, tout en demeurant supérieure à celle des crédits de trésorerie.

"A l'echelon individuel, il peut y avoir des problèmes d'accès au crédit, estime la Banque de France. La situation financière des TPE connait des disparités très fortes, beaucoup plus que dans les PME. 30 % des TPE souffrent à la fois d'un manque de fonds propres et de difficultés de trésorerie et....30 % d'entre elles sont dans une situation financière très satisfaisante".

Financement