logo cession affaire

Ile-de-France Transmission, un dispositif pour améliorer l'accès au crédit bancaire



0

Sophie MENSIOR, le 19 Février 2015



En 2014, 1,4 ME de prêts d'honneur à taux zéro ont été accordés à 76 entreprises via le dispositif Ile-de-France Transmission, soit une augmentation de +33 % par rapport à 2013. Cet outil permet de boucler le plan de financement des repreneurs.


Pour accompagner la reprise d'entreprise, des outils existent. Tel le dispositif Ile-de-France Transmission, dont le bilan 2014 a été devoilé.  1,4 M€ de prêts  d'honneur à taux 0 % ont été accordés à 76 entreprises, soit une augmentation de + 33 % par rapport à 2013, permettant la sauvegarde de 777 emplois. Présentes dans tous les secteurs d'activité, les entreprises soutenues par Ile-de France Transmission réalisent un chiffre d'affaires moyen de 1,8 M€ et emploient en moyenne 10 salariés.

Les prêts d'honneur accordés permettent d'améliorer l'accès au crédit  bancaire des repreneurs. D'un montant moyen de 17 000 €, ils ont permis aux porteurs de projets de lever 36 M€ de prêts bancaires associés en 2014 (+ 28 % par rapport à 2013), soit un effet de levier de 10,5. L'accompagnement dont ils  bénéficient leur permet de renforcer la pérennité de leur entreprise : le taux de réussite à trois ans est de 92 %, un taux supérieur à la moyenne nationale.

"Sur environ 90 projets étudiés en 2014, 87 % ont abouti à la reprise effective de l'entreprise ciblée. Financer la reprise et la transmision des PME franciliennes est un objectif majeur du maintien de la diversité des emplois, des savoir-faire des territoires", déclare le président d'Initiative Ile-de- France Edouard de Penguilly.

Créé à l'initiative de la région Ile-de-France et de la Caisse des Dépôts en 2009, et géré par Initiative Ile-de-France (coordination régionale des 15 plateformes Initiative d'Ile-de-France), le dispositif Ile-de- France Transmission (IDFT) a été lancé en 2010 pour soutenir et favoriser la reprise-transmission d'entreprises dans cette région.
Objectifs de ce prêt à taux zéro sans demande de garantie sur les biens personnels  : augmenter les fonds propres des repreneurs, financer les besoins immatériels non couverts par le financement bancaire et améliorer l'accès au crédit bancaire.
Depuis sa création, près de 320 prêts d'honneur ont été accordés à 250 entreprises, permettant de sauvegarder 3 200 emplois.

Accompagnement