logo cession affaire

Des milliers d’affaires artisanales à céder



0

Cyril ANDRE, le 27 Novembre 2018



Certes le chiffre est connu, mais on peut encore le rappeler. Selon les Chambres de métiers et de l’artisanat (CMA), quelque 300 000 entreprises artisanales devraient être à transmettre au cours de la décennie à venir. A l’occasion de la Quinzaine de la transmission, Bercy fait un point sur les possibilités d’accéder aux opportunités de reprise.

Les CMA proposent aux repreneurs potentiels de consulter la Bourse nationale pour entreprendre dans l’artisanat (auparavant dénommée Bourse nationale d’opportunités artisanales – BNOA). Sur cette bourse, plus de 6 500 artisans proposent en temps réel leur entreprise. Les offres sont , bien entendu, classées par zones géographiques et par secteur d’activité. Le repreneur potentiel peut également effectuer une recherche avancée basée sur des critères précis comme, à titre d’exemple, la taille de l’entreprise ou le prix de vente.

Un prédiagnostic en ligne pour le cédant

Pour le repreneur, les démarches sont simples. Il se rend sur le site de la bourse nationale, remplit une fiche d’inscription en ligne, opère sa sélection parmi l’ensemble des offres proposées. Ensuite, il va contacter un conseiller de la CMA qui va l’aider à constituer son dossier de reprise avant de la mettre en relation avec le cédant.

Pour le cédant, et en toute logique, la démarche est quelque peu différente. Dans un premier, ce dernier va soit contacter un conseiller de la CMA qui va diagnostiquer son entreprise, soit le cédant va établir lui-même un prédiagnostic en ligne avant qu’un conseiller de la CMA ne le recontacte. Il sera ensuite mis en relation avec les repreneurs potentiels intéressés par son entreprise. Soulignons également que ces derniers peuvent consulter la bourse de la transmission de Bpifrance qui regroupe près de 50 000 affaires à reprendre, dont des entreprises artisanales.