logo cession affaire

Délais de paiement : stabilité en 2018



0

Cyril ANDRE, le 19 Avril 2019



Les délais de paiement sont une problématique majeure pour l’économie du pays. En effet, les experts s’accordent à dire qu’il s’agit d’une des causes principales des défaillances d’entreprise. Selon la dernière édition de l’Observatoire des délais de paiement, réalisé par Altares, le retard moyen de paiement a été de 11 jours en 2018, soit une quasi-stabilité par rapport à l’année précédente. Cette stabilisation intervient après deux années de baisse. Rappelons que le retard moyen s’élevait à 13,6 jours en 2015. Dans ce contexte, les chiffres de 2018 peuvent être vus comme une bonne performance.

Les grands groupes sont mauvais payeurs

Les retards de paiement les plus importants, à savoir supérieurs à 30 jours, affichent une légère baisse, passant de 6,3 à 6,1 % des entreprises concernées. Un chiffre vient toutefois mettre une ombre à ce tableau somme toute relativement positif. En effet, le pourcentage des entreprises payant dans les délais légaux leurs factures régresse. Il est passé de 44 % à 41,8 %.

L’observatoire des délais de paiement a mené une analyse en fonction de la taille des entreprises, et ce, sur le seul 3e trimestre 2018. Il apparaît très clairement que les plus petites structures sont les plus vertueuses. Ainsi, les TPE de 3 à 5 salariés accusent un retard moyen de paiement de 10,6 jours alors que les groupes de plus de 5 000 salariés sont à 15,3 jours.