logo cession affaire

Coronavirus : les mesures de soutien des entreprises



0

Cyril ANDRE, le 11 Mars 2020



Au fil des semaines, la majorité des entreprises sera impactée, plus ou moins fortement, par les conséquences de l’épidémie de Coronavirus. Les repreneurs qui viennent de racheter une affaire artisanale ou une TPE se doivent d’être très vigilants car dans les toutes premières années suivant la cession, l’entreprise est souvent fragilisée par le poids de la dette d’acquisition.

Bien conscient des difficultés déjà rencontrées par un certain nombre d’entreprises, et plus encore de celles à venir, le gouvernement a pris une série de mesures pour les celles qui sont le plus fragilisées par cette épidémie de Coronavirus. Il est important de préciser que l’application de ces mesures se feront au cas par cas et ne sont pas généralisées à l’ensemble des entreprises.

Un mécanisme de chômage partiel

Parmi les mesures décidées les plus importantes, citons la possibilité de report d’échéances sociales et fiscales ainsi que la possibilité d’un plan d’étalement de créances avec l’appui de L’Etat et de la Banque de France.

Par ailleurs, Bpifrance se portera garant de tous les prêts de trésorerie dont les entreprises pourraient avoir besoin du fait des conséquences de cette épidémie sur leur activité. L’Etat met également en place le financement des salariés par le mécanisme de chômage partiel ainsi qu’un appui au traitement d’un conflit avec des clients ou des fournisseurs.