logo cession affaire

Cession : de moins en moins d’entreprises artisanales sont reprises



0

Cyril ANDRE, le 26 Novembre 2019



Les données sur les reprises d’entreprises artisanales sont assez inquiétantes. Selon les chiffres de l’ISM (Institut supérieur des métiers) et de la Maaf, moins d’une installation sur dix (9 %) d’une entreprise artisanale résulte d’une reprise. Rappelons qu’en 2016, ce taux était de 31 % (étude ISM). Les faits sont là : sur trois années, il y a eu trois fois moins de reprises d’entreprise dans le secteur artisanal.

Comme l’explique Catherine Elie, directrice des études et du développement économique de l’Institut supérieur des métiers, dans une interview aux Echos, « l’installation par reprise est en baisse depuis la crise économique de 2008. De nombreux chefs d’entreprise ont mis la clef sous la porte sans même chercher à pérenniser leur activité. Les offres de reprise ont donc diminué. C’est inquiétant car certains marchés de niche et savoir-faire dans les activités de fabrication, comme les métiers d’art et le travail des métaux sont amenés à disparaître ».

Autre constat que fait l’ISM et qui ne peut manquer d’inquiéter : les artisans, mais aussi les commerçants, qui ont leur entreprise en centre-ville reçoivent des offres financièrement plus intéressantes pour la reprise de leur emplacement que pour le rachat de leurs fonds de commerce, en d’autres termes de leur affaire. Par ce biais, certaines entreprises artisanales disparaissent.

Bien entendu, le coût d’une reprise est nettement supérieur à celui d’une création. Pour une entreprise artisanale, il faut compter en moyenne un budget d’un peu, plus de 150 000 euros ; ce qui peut constituer un frein pour certains entrepreneurs.

Autre facteurs bloquant et lui aussi bien connu : le manque d’anticipation des cédants, voir, dans certain cas, l’inaction en vue de la cession de l’entreprise. Bien trop souvent, l’entreprise est déclinante lorsqu’elle est enfin mise sur le marché et dès lors, fort logiquement, attire moins de repreneurs potentiels.