logo cession affaire

Artisanat du bâtiment : coup de froid au 3ème trimestre



0

Sophie MENSIOR, le 19 Octobre 2011



Avec +1,5 % au 3ème trimestre 2011, la croissance escomptée pour 2011 dans l'artisanat du bâtiment est remise en cause, selon les indicateurs de la Capeb.


Alors que l'activité des artisans du bâtiment avait amorcé une reprise au second trimestre avec une hausse de 2,5%, elle s'est grippée pendant la période estivale, avec une progression de seulement  +1,5 %, a indiqué la Capeb (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment). Cet "enlisement" de la croissance a contraint la confédération à revoir sa prévision de croissance à la baisse : +2,2 % contre +2,9 % annoncé le trimestre précédent.

Si l'activité dans la construction neuve résiste et se maintient (+3%) , les travaux de rénovation, avec une croissance en volume de seulement +1%, pâtissent fortement de la baisse du pouvoir d'achat des ménages.

Pour 2012, la Capeb envisage au mieux une croissance de +1% avec des évolutions erratiques d'un trimestre à l'autre. "Tous les scénarios sont possibles : croissance molle ou nulle, voire un retour de la baisse d'activité", a déclaré Patrick Liébus, président de la Capeb.

Assèchement des crédits et dégradation de la trésorerie

"Le retour de la crise financière impacte le secteur de la construction et les conditions de financement se durcissent une fois de plus", note la confédération. 22 % des entreprises déclarent connaître une dégradation de la situation de leur trésorerie tandis que seulement 16 % font état d'une amélioration.  A cela s'ajoute des carnets de commande qui se remplissent plus difficilement qu'au trimestre précédent.
"Le financement de l'économie française passe par le soutien aux TPE et aux PME du bâtiment. J'aimerais que le gouvernement accorde autant d'importance aux inquiétudes de Dupont & Co qu'à la parole de Standard and Poor's", a commenté Patrick Liébus.

Artisanat du batiment